Tutoriel Ceylon : présentation et installation

Image non disponible

Nombreux sont les langages dédiés à la JVM, mais aucun autre que Ceylon ne propose un système de typage aussi poussé ainsi qu'une compilation en JavaScript. À travers une série d'articles, je propose de vous faire découvrir tous les mystères de ce langage conçu par Gavin King.

4 commentaires Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Site personnel

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Avant-propos

Cet article est le premier d'une série articulée sur la présentation du langage Ceylon :

  1. Présentation et installation ;
  2. Concepts de base ;
  3. Typage ;
  4. Appels et arguments ;
  5. Collections ;
  6. Modules ;
  7. Interopérabilité avec Java.

II. Quelques mots …

Ceylon est un langage développé avec le soutien de Red Hat (l'une des plus importantes sociétés dans l'Open Source) et Serli (une société de conseil et d'ingénierie du Système d'Information). L'équipe du projet est dirigée par Gavin King (l'auteur d'Hibernate et de Seam) ; celui-ci en est également le principal concepteur.

Ceylon est un des nombreux langages alternatifs de la JVM au même titre que Groovy ou Scala. Son but est de mêler brillamment lisibilité et puissance. Ainsi la syntaxe est fortement inspirée des standards que sont le C++ et Java :

Une syntaxe inspirée de C++/Java
Sélectionnez
1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
/* Commentaire
   sur plusieurs lignes */
void uneFonction() {
  // Commentaire sur une seule ligne
  String ma_premiere_variable = "Bonjour tout le monde !";
  print(ma_premiere_variable);
}

Pour la puissance, Ceylon la tire de nombreux éléments :

  1. Un typage fort et sûr (pas de ClassCastException ou de NullPointerException).
    Le compilateur vous interdira toute conversion de type si vous n'avez pas fait les contrôles nécessaires ; y compris la valeur null qui est le singleton de la classe Null ;
  2. Support des fonctions d'ordre supérieur ;
  3. Et bien d'autres choses que nous allons découvrir ensemble : mixin, redéfinition des opérateurs, modularité, union de type, etc.

Avant d'aller plus loin, commençons par installer tout ce qu'il faut pour travailler dans de bonnes conditions.

III. Installation

Pour travailler avec Ceylon, nous allons avoir besoin des éléments suivants :

  1. le kit de développement Java (version 7 ou supérieur) ;
  2. le kit de développement Ceylon ;
  3. Eclipse (version 4.2 ou supérieur) ;
  4. Ceylon IDE.

III-A. Kit de développement Java

Java est distribué sous deux formes, principalement :

  • l'environnement d'exécution (JRE) qui permet simplement d'exécuter les applications écrites pour Java ;
  • le kit de développement (JDK) qui permet de créer/compiler ces applications.

Pour le récupérer, il suffit de vous rendre sur le site d'Oracle : Page de téléchargement de Java. Ensuite sélectionnez le téléchargement du package « JDK ».

Image non disponible

Dans la page qui s'ouvre, acceptez la licence et sélectionnez le fichier correspondant à votre plateforme :

Image non disponible

Enfin, exécutez le fichier téléchargé et suivez les instructions d'installations. En cas de soucis, vous pouvez ouvrir un sujet dans la section « Général Java » du forumForum - Général Java.

III-B. Kit de développement Ceylon

Pour commencer, rendez-vous sur la page de téléchargement du site officielCeylon - Téléchargement et télécharger les outils en ligne de commande (« Command line tools ») en cliquant sur l'un des liens « Downloads » :

Image non disponible

Si vous avez opté pour le format « Zip archive », il suffit d'extraire le contenu dans un répertoire sur votre disque (« C:\Program Files\Ceylon-1.0 », par exemple).

III-C. Eclipse

Pour installer Eclipse, rendez-vous sur la page de téléchargement. Vous aurez la possibilité de choisir entre différents « packages ». Je vous conseille d'opter pour « Eclipse IDE for Java Developers » :

Image non disponible

Sélectionnez la version « 32 Bit » ou « 64 Bit » conformément à la version de Java pour laquelle vous avez optée ! En effet, vous aurez une erreur au lancement d'Eclipse si les versions ne concordent pas.

Une fois téléchargé, il suffit d'extraire l'archive dans un répertoire conteneur sur votre disque (« C:\Program Files », par exemple). Un dossier « eclipse » sera créé et contiendra les exécutables.
Pour lancer Eclipse, il vous suffit d'exécuter le programme « eclipse » (ou « eclipse.exe »).

Si vous rencontrez des soucis à l'installation ou à l'utilisation, n'hésitez pas à consulter et/ou poser vos questions sur le forum Eclipse.

III-D. Ceylon IDE

Si ce n'est pas déjà fait, lancez Eclipse. Puis allez dans les menus : « Help » -> « Install New Software… ». La fenêtre suivante s'est ouverte :

Image non disponible

Cliquez alors sur le bouton « Add… ». Puis entrez les informations suivantes :

  • Name : Ceylon IDE
  • Location : http://ceylon-lang.org/eclipse/updatesite/
Image non disponible

Puis cliquez sur « OK » pour enregistrer.

Eclipse récupère les informations du dépôt et finit par vous proposer le groupe « ceylon » et le plugin « Ceylon IDE ».

Image non disponible

Sélectionnez « Ceylon IDE » et cliquez sur le bouton « Next > ».

Image non disponible

Cliquez encore sur « Next > » pour passer à l'étape suivante.

Image non disponible

Acceptez la licence et cliquez alors sur « Finish » pour lancer l'installation.

Eclipse installe le plug-in. Durant l'installation, il est possible qu'Eclipse vous affiche une alerte de sécurité :

Image non disponible

Eclipse vous signale simplement que le contenu n'est pas signé. Cliquez sur le bouton « OK » pour poursuivre l'installation.

Finalement Eclipse vous demande de le redémarrer, confirmez en cliquant sur le bouton « Yes ». Après le redémarrage d'Eclipse, vous avez désormais accès à la perspective « Ceylon » :

Image non disponible

IV. Introduction

Nous allons créer un premier projet afin que vous puissiez tester les exemples mais également faire vos propres tests. Il n'y a rien de mieux que l'expérimentation pour s'approprier de nouveaux éléments lors d'un apprentissage.

Ensuite, nous verrons la syntaxe de base qui ressemble énormément aux classiques du genre.

IV-A. Mon premier projet

Tout apprentissage dans la programmation se doit de commencer par un « Hello World ! ». Mais avant de taper vos premières lignes de code Ceylon, il va falloir créer un projet !

Image non disponible

IV-A-1. Création du projet

Depuis Eclipse, ouvrez la perspective « Ceylon » en sélectionnant le menu « Window » -> « Open Perspective » -> « Other… ». Puis sélectionnez « Ceylon » dans la liste.

Sélectionnez le menu « File » -> « New » -> « Ceylon Project » :

Donnez un nom à votre projet (« ceylon-introduction », par exemple), laissez les options par défaut et cliquer sur « Next > ».

Image non disponible

Si vous êtes habitué aux projets Java, vous reconnaîtrez l'écran qui permet de spécifier les répertoires qui contiennent des sources et ceux qui contiendront les programmes compilés. Cliquez sur « Next > ».

Image non disponible

Cet écran permet de configurer les modules. Pour le moment, on se contentera du fonctionnement de base. Cliquez sur « Finish » pour terminer la création du projet.

IV-A-2. Mes premières lignes de code

Faîtes un clic droit sur votre projet, puis sélectionnez le menu « New » -> « Ceylon Source File » :

Image non disponible

Nommez le fichier (Compilation unit name) « bonjour » et cliquez sur le bouton « Finish ». Eclipse ouvre automatiquement le fichier ainsi créé.

Copiez/Collez le code suivant :

Bonjour
Sélectionnez
1.
2.
3.
void direBonjour() {
  print("Bonjour");
}

Pour l'exécuter, il faut (au choix) :

  • faire un clic droit depuis l'éditeur et sélectionner « Run As » -> « Ceylon Application » ;
  • cliquer sur l'icône Image non disponible.

Vous devriez alors obtenir le résultat suivant sur la console :

Bonjour (sortie console)
Sélectionnez
1.
Bonjour

V. Conclusion

Au cours de ce premier article, nous avons fait une brève présentation des fonctionnalités de Ceylon, puis nous avons mis en place et testé un environnement de travail. La suite logique est donc de vous présenter les concepts de base (à venir).

VI. Remerciements

Je remercie toute l'équipe Ceylon pour la réalisation de ce nouveau langage ainsi que pour leur disponibilité et leur patience pour répondre aux remarques et questions qu'on leur soumet.

Je remercie également Mickael Baron, Yann Caron alias CyaNnOrangehead et Thierry Leriche-Dessirier alias thierryler et f-leb pour leur relecture attentive, leurs remarques et leurs bons conseils.

Je tiens aussi à remercier la communauté Developpez.com qui a mis en place tous les outils, procédures et l'hébergement nécessaires à la publication de cet article.

Enfin mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur tolérance durant les nombreuses heures qui ont été nécessaires à la rédaction de cet article.

VII. Annexes

VII-A. Sources des exemples

Tous les exemples donnés dans cet article sont disponibles sous GitHub dans le répertoire src-01-presentation.

VII-B. Importer le projet sous Eclipse depuis Git

Pour importer le projet sous Eclipse, ouvrez la perspective « Git Repository Exploring » :

Image non disponible

Copiez l'URL https://github.com/loganmzz/ceylon-articles.git, assurez-vous que la vue active est « Git Repositories » (en cliquant sur l'onglet, par exemple) :

Image non disponible

Appuyez simplement sur la combinaison de touche « CTRL+V » pour faire apparaître la fenêtre « Clone Git Repository » :

Image non disponible

Après avoir appuyé sur « Next > », la fenêtre de sélection des branches apparaît. Sélectionnez uniquement « officiel » :

Image non disponible

Appuyez sur « Next > » pour faire apparaître la fenêtre de configuration du stockage local. Adaptez le chemin selon vos préférences, puis vérifiez que la branche est bien « officiel » et activez l'import des projets existants :

Image non disponible

Il n'y a plus qu'à terminer en cliquant sur « Finish ». Le dépôt est cloné, puis le projet « ceylon-articles » est importé dans l'espace de travail :

Image non disponible

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2014 Logan Mauzaize. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.